L'annonceur

POLITIQUE

Chute de l'achalandage pour les traversiers

Donald Martel souligne les conséquences des hausses de tarifs allant jusqu'à 25 %.

Par François Beaudreau [15/12/2015]

Les hausses des tarifs pour les traversiers, imposées par le gouvernement du Québec en avril dernier, entraînent une baisse de l'achalandage, soutient le député de Nicolet-Bécancour, Donald Martel.

Lors de la période des questions à l'Assemblée nationale, le 2 décembre dernier, il a interpellé le ministre délégué aux Transports, Jean D'Amour, soulignant que le transport par traversier à Québec accusait une baisse de 18 %, soit 30 000 voitures en moins tandis que du côté de Sorel-Tracy, ce sont près de 20 000 voitures en moins, pour une diminution de 7 %. « Ajoutez à ça l'effet de la grève, on se dirige vers une année catastrophique en 2015 », considère Donald Martel, qui est également porte-parole de la Coalition Avenir Québec en matière de stratégie maritime.

Il reproche au ministre délégué aux Transports de faire preuve d'arrogance, d'ignorance et de partisannerie crasse lors des débats en Chambre.

« Ce que je dis au ministre aujourd'hui est sérieux: on se dirige vers une année 2015 catastrophique pour la Société des traverses. Pendant que le gouvernement est trop occupé à faire des relations publiques avec sa Stratégie maritime, l'industrie des traversiers va mal. Nous avions demandé le printemps dernier au ministre responsable si les hausses de tarifs allant jusqu'à 25 %, imposées depuis le 15 avril 2015, auraient des conséquences sur l'achalandage des traversiers. Le ministre avait fini par nous répondre, et je le cite : "Ce qu'on veut, au cours des prochaines semaines et des prochains mois c'est d'augmenter le nombre de passagers sur les navires." Or, c'est tout le contraire qui se produit! », critique M. Martel.

« Ça fait des années qu'il y a des travaux sur les traverses au Québec. Le ministre doit reconnaître sa part de responsabilité. Les hausses de tarifs ont clairement eu un effet sur l'achalandage, qui est en baisse constante, tant à Québec qu'à Sorel. Quel est le plan du ministre pour ramener les gens vers les traverses ? », demande le député.

ÉDITIONS EN FORMAT PDF

BOTTIN AFFAIRES

PASSE-TEMPS