L'annonceur

POLITIQUE

Paul Shooner invité à l'émission « Mémoires de députés »

L'ancien député de l'Union nationale raconte quelques épisodes de sa carrière.

Par François Beaudreau [18/11/2016]

Paul Shooner, homme d'affaires retraité de Pierreville et ancien député de l'Union nationale, est l'invité de l'émission « Mémoires de députés ».

M. Shooner raconte son parcours en politique dans deux des épisodes de cette série, diffusés sur les ondes du Canal de l'Assemblée nationale.

Dans le cadre de cette série, d'anciens parlementaires québécois sont invités à commenter des évènements mémorables de leur carrière.

« Les recherchistes de l'émission m'ont contacté en novembre de l'année dernière. Nous avons eu une conférence téléphonique et ils m'ont posé plusieurs questions », rappelle Paul Shooner, lors d'un entretien au journal.

Par la suite, on lui a fait parvenir un document contenant plus d'une cinquantaine de questions, afin de préparer l'entrevue.

Pour cet homme féru d'histoire et qui cumule 94 automnes, comme il se plaît à dire, l'occasion était belle de fouiller tant les souvenirs que l'imposante documentation qu'il a amassé au fil des années. « L'enregistrement proprement dit s'est fait le 31 mars 2016 à Québec », précise l'ex-député.

Il a été accueilli par une équipe de l'Assemblée nationale et a répondu, devant les caméras, aux questions de l'animateur, le journaliste John Grant, ancien correspondant parlementaire à Québec durant plusieurs années.

Dans la première partie de l'entrevue diffusée sur le Canal de l'Assemblée nationale, M.Shooner relate ses souvenirs de l'époque où son père, Georges Shooner, était un organisateur électoral de Maurice Duplessis.

« Je connais le comté depuis tout jeune. Le dimanche, notre père nous emmenait en automobile visiter certains villages. Il allait jaser avec les curés qu'il connaissait parce que tous ensemble, ils avaient étudié au Séminaire de Nicolet. Après, mon père allait rendre visite à l'organisateur politique », raconte Paul Shooner.

Lui-même devient président de l'organisation locale de l'Union nationale à partir de 1952. « J'étais organisateur du comté pour Antonio Élie. » Des années plus tard, en 1966, M. Shooner se fait élire député sous la bannière de ce parti pour le comté de Yamaska.

« À cette époque, il y avait 60 000 fonctionnaires pour le Québec. Aujourd'hui, il y en a plus de 600 000. Les temps ont bien changé », illustre-t-il

La seconde partie de l'entrevue de Paul Shooner est diffusée le dimanche 20 novembre à 20h et en reprise le lendemain, à la même heure.

Notons que les épisodes de « Mémoires de députés » peuvent être également visionnés en tout temps à partir du site Internet de l'Assemblée nationale à l'adresse http://www.assnat.qc.ca/, sous l'onglet « vidéo » puis « Émissions et capsules promotionnelles ».

ÉDITIONS EN FORMAT PDF

BOTTIN AFFAIRES

PASSE-TEMPS