L'annonceur

LA TRIBUNE LIBRE

Notre réaction suite au "projet" de déménagement

Bref, toute cette situation conflictuelle est profondément désolante pour les médecins-fondateurs.

Par Erick, Johanne et Ingrid Shooner [19/01/2017]

Voici notre réaction suite au "projet" de déménagement de la Coop-Santé Shooner-Jauvin.

Quelle grande surprise pour les médecins et toute la population ! Le processus et la décision ne semblent pas faire l'unanimité parmi les membres de la Coop-Santé et les médecins oeuvrant à Pierreville.

La question se pose: Pourquoi déménager commerces et services et menacer l'économie régionale et ainsi attiser les rivalités inter-municipales quand tout fonctionne très bien actuellement ?

La solution est tellement simple, évidente et raisonnable, que son analyse nous semble avoir été négligée. La population sait maintenant qu'il y a des possibilités réelles et réalistes de répondre à tous les besoins majeurs de la Coop-Santé sur le site actuel et ce, sans générer de problèmes et toute l'acrimonie qui prévaut dans ce dossier.

Le processus décisionnel nous semble opaque à plusieurs niveaux et nous laisse perplexes et inquiets. La Coopérative a été mise au monde par ces deux médecins-fondateurs, les docteurs Shooner et Jauvin, ainsi que son premier président, André Descôteaux, tout en regroupant 10 municipalités avec des administrateurs bénévoles et respectés. Le bien-être et la santé de tous les citoyens motivaient et motivent encore toutes leurs actions. Le manque de transparence, de considération et de respect ne s'inscrivent pas dans la mission de la Coopérative. La voie choisie actuellement est génératrice de conflits entre les citoyens et d'insécurité pour les patients tout en ternissant l'image de la Coop au sein de toute la région. Bref, toute cette situation conflictuelle est profondément désolante pour les médecins-fondateurs.

Notre frère Karl se voyait continuer sa carrière professionnelle dans la quiétude et non dans la polémique. Nous savons pertinemment qu'il est très affecté par cette situation et qu'éventuellement il va réagir avec dignité et toute la force de ses convictions.

En terminant, le docteur Shooner est plus qu'un médecin pour nous, c'est d'abord notre frère aîné qui fait tant pour sa famille, ses patients et sa région. Nous croisons quotidiennement une multitude de citoyens de toutes les municipalités environnantes qui nous font part de son engagement et de son dévouement peu importe qu'il soit au bureau, en congé ou en vacances et ce, depuis plus de 35 ans.

Nous avons une pensée pour Karl et sa conjointe Luce, ainsi que nos parents Denyse et Paul qui sont particulièrement ébranlés par toute cette situation.

Karl nous t'aimons et te supportons inconditionnellement.

Ton frère et tes soeurs,

Erick, Johanne et Ingrid.

Cette lettre a pour unique but de partager nos émotions en lien avec la situation actuelle.

ÉDITIONS EN FORMAT PDF

BOTTIN AFFAIRES

PASSE-TEMPS