L'annonceur

RÉGIONAL

Odanak, lauréate du Mérite du français en toponymie

Odanak a également retenu l'attention de la Commission pour avoir proposé des noms de lieux imagés et en harmonie avec cette sensibilité pour la nature caractéristique des membres des Premières Nations.

Communiqué MIS EN LIGNE LE [24/03/2017]

À l'occasion du Gala des Mérites du français, MM. Robert Vézina et André Gagnon, respectivement président et secrétaire de la Commission de toponymie, ont remis le Mérite du français en toponymie à la communauté autochtone d'Odanak, située dans la région administrative du Centre-du-Québec.

C'est le directeur général du Conseil des Abénakis d'Odanak, M. Daniel Nolett, qui a accepté le trophée décerné à cette communauté.

Au cours de la dernière année, le Conseil des Abénakis a approché la Commission afin de faire officialiser le nom des voies de communication situées sur son territoire. C'est la première fois que la Commission reçoit une telle demande de la part d'une Première Nation. Les noms de lieux d'Odanak nouvellement approuvés disposent ainsi d'un générique en français et d'un spécifique en abénaquis.

Odanak a également retenu l'attention de la Commission pour avoir proposé des noms de lieux imagés et en harmonie avec cette sensibilité pour la nature caractéristique des membres des Premières Nations. En février dernier, le toponyme Rue Waban-Aki, qui signifie « peuple du soleil levant », a d'ailleurs été désigné coup de coeur de la Commission parmi les quelque 1 675 toponymes officialisés en 2016.

Citation :

« Les toponymes sont des facteurs d'enracinement pour les citoyens que nous sommes. Ils nous permettent de nous inscrire collectivement dans l'espace et dans le temps, contribuant ainsi à ce que le territoire que nous habitons finisse aussi par nous habiter. Avec la remise du Mérite du français en toponymie 2017 à Odanak, notre organisme souligne la cohabitation entre nos cultures, ainsi que la richesse du patrimoine culturel et l'apport de cette communauté autochtone à la toponymie québécoise. »

– Robert Vézina, président de la Commission de toponymie

Source : Commission de toponymie

ÉDITIONS EN FORMAT PDF

BOTTIN AFFAIRES

PASSE-TEMPS