L'annonceur

LA TRIBUNE LIBRE

Réaction en lien avec la Coop-Santé Shooner-Jauvin

Faut-il rappeler que le maire Descôteaux a été le président-fondateur de la Coop Santé et qu'il y a mis beaucoup d'énergie.

Par Micheline Descheneaux et Renée Lafrenière [03/04/2017]

Ayant assisté à l'assemblée publique de la Coop Santé Shooner-Jauvin le 16 mars dernier à Baie-du-Febvre, nous avons constaté que lors des interventions du maire de Pierreville, M. André Descôteaux, on a voulu le museler en lui coupant la parole et en répondant à ses questions par d'autres questions au lieu de lui répondre en toute franchise et honnêteté.

La foule a lancé des huées adressées principalement à la présidente et à la directrice générale qui ne voulaient ou étaient incapables de répondre à ses questions. Faut-il rappeler que le maire Descôteaux a été le président-fondateur de la Coop Santé et qu'il y a mis beaucoup d'énergie ? Encore aujourd'hui, il s'implique dans ce dossier brûlant en essayant de trouver des solutions. Les efforts pour rencontrer le C.A. de la Coop se sont soldés par des échecs. Se peut-il qu'il y ait de la mauvaise foi d'un seul côté ? Lorsque tu désires tout contrôler, tu ne t'y prends pas autrement.

Autre point, les agents de sécurité sont intervenus à deux reprises, à chaque fois que M. Descôteaux était au micro... ça sentait l'intimidation.

Bref, cette assemblée a tourné en rond dès le début en nous faisant part de l'historique de la Coop-Santé sous la forme d'une info-pub.

Il y a eu quelques citoyens-citoyennes qui ont défilé au micro avec des questions pertinentes et qui attendent encore des réponses... même la date de l'assemblée générale annuelle est demeurée dans le brouillard. La question se pose : Que se passe-t-il avec notre C.A. qui semble nous cacher des informations ? À moins qu'eux-mêmes sont sous-renseignés.

Voilà, c'était mon opinion.

ÉDITIONS EN FORMAT PDF

BOTTIN AFFAIRES

PASSE-TEMPS