L'annonceur

RÉGIONAL

Remous, démissions et relance

Un nouveau conseil fort attendu à la Coopérative de santé.

Par François Beaudreau [08/06/2017]

Coup de théâtre à la Coopérative de solidarité santé Shooner et Jauvin alors que les membres du conseil d'administration ont presque tous remis leur démission une semaine après l'assemblée annuelle de l'organisme qui a eu lieu à Saint-Elphège, le 11 mai dernier.

Marc Gagnon de Pierreville est le seul administrateur à demeurer en poste. Il rappelle qu'il avait accepté de siéger au conseil de l'organisme la veille de la vague de démissions. « Le 17 mai, j'ai eu une conversation téléphonique avec la présidente de la Coop et deux autres membres du conseil d'administration, m'invitant à représenter Pierreville autour de la table », rappelle M. Gagnon, qui accepte alors l'invitation qui lui est faite.

« Le lendemain, on m'annonce que le conseil d'administration démissionne en bloc et que la directrice générale prend congé immédiatement sur la base d'un billet médical », explique Marc Gagnon, qui exerce la profession de directeur hypothécaire dans une banque. Il ajoute que les administrateurs démissionnaires ne donnaient aucune justification dans leur lettre. Se retrouvant seul, M. Gagnon décide de se retrousser les manches. « Il est important de maintenir la Coop et d'offrir des services de santé », lance-t-il.

Il réunit quelques personnes dont Me Pierre J. Deschênes, un avocat demeurant à Pierreville qui a suivi de près l'évolution du dossier de la Coopérative de solidarité santé au cours des derniers mois.

Dans le cadre de ses démarches, le conseiller juridique avait identifié trois crises majeures auxquelles la Coopérative est confrontée. Il s'agit des crises au niveau politique, financier et de service. Au chapitre des services, si la Coopérative doit composer avec le ministère de la Santé, elle a cependant le plein contrôle sur les aspects politique et financier. « La Coop de santé est capitale pour la région. Nous voulons construire et non détruire », affirme Me Deschênes en entrevue.

RELANCE

M. Gagnon et ses collaborateurs amorcent alors la relance de la Coopérative avec l'annonce de la tenue d'une assemblée extraordinaire dans le but d'élire un nouveau conseil d'administration. La rencontre aura lieu au Centre communautaire de St-François-du-Lac, le 13 juin prochain à 19h30, et seuls les membres de la Coop peuvent y assister.

Dans l'intervalle, M. Gagnon assure la continuité des opérations de la Coopérative. « La priorité, après les démissions, c'était de rencontrer le personnel individuellement et de les rassurer pour la suite. Maintenant, le gros de la tempête est derrière nous autres. Nous sommes prêts à aller de l'avant avec un nouveau conseil », conclut-il.

ÉDITIONS EN FORMAT PDF

BOTTIN AFFAIRES

PASSE-TEMPS