L'annonceur

RÉGIONAL

Philanthropie et soins de santé, une alliance forte

René Bérubé croit que l'avenir et la qualité des soins de santé dispensés en région sont l'affaire de tous.

Par François Beaudreau [22/02/2018]

Maintenir des services de santé en région constitue un défi pour les communautés un tant soit peu éloignées des centres urbains.

Promoteur immobilier et philanthrope bien connu dans la région, René Bérubé en sait quelque chose. Il y a plusieurs années, s'il n'avait pas eu accès à de soins médicaux d'urgence et à un défibrillateur sur place, à Saint-Léonard-d'Aston, il aurait pu y laisser la vie.

« Si ce n'avait été des équipements que la Fondation avait permis d'acheter, je ne serais peut-être plus de ce monde », reconnaît-il.

Parmi ses nombreuses activités, M. Bérubé assume la présidence du conseil d'administration de la Fondation médicale Jean-Pierre-Despins m.d., en plus de siéger à titre de trésorier au conseil de la Coopérative de solidarité santé J.-P. Despins de Saint-Léonard d'Aston.

En janvier dernier, il est venu prêter main-forte aux administrateurs de la Coop de santé Shooner et Jauvin de Pierreville pour qu'ils mettent sur pied leur propre Fondation, afin de recueillir des fonds pour leurs besoins. Nous avons sollicité une entrevue.

Selon lui, l'avenir des soins de santé dans les régions passe par la prise en charge par les communautés elles-mêmes.

COTISATION

René Bérubé ne croit pas qu'il faille consacrer de ressources importantes pour renouveler les cartes de membre d'une Coop de santé. « Selon nos chiffres, il y aurait à peu près 35 % à 38 % des gens qui renouvellent leur carte, annuellement. Est-ce vraiment payant d'embaucher une personne et de payer un salaire de 40 000 $ par année pour réussir à aller chercher entre 25 000 $ et 30 000 $ en cotisations », questionne-t-il.

« Les gens se demandent pourquoi ils paieraient leur cotisation tandis qu'ils reçoivent le service quand même. Les cotisations ne sont pas obligatoires. »

ACTIVITÉ DE FINANCEMENT

L'homme d'affaires préfère déployer ses énergies dans les activités philanthropiques pour amasser des fonds.

Il donne en exemple la Fondation qu'il préside et qui parvient à recueillir cent mille dollars grâce à une seule activité annuelle de financement.

La Fondation médicale Jean-Pierre-Despins m.d. tient chaque année une soirée gala qui rend hommage à des personnalités qui se démarquent, chacune dans une sphère d'activité différente.

Ainsi, le 7 octobre 2017, la Fondation organisait un gala qui célébrait des gens que René Bérubé appelle des passionnés dans les domaines des sports, de la musique, des affaires et de l'agriculture.

La vente de billets et les tirages de prix de présence ont permis à la Fondation d'amasser 100 235 $ en une seule soirée. Cet argent sert à l'achat d'équipements et à financer le fonctionnement de la Coopérative de solidarité santé située à Saint-Léonard-d'Aston.

« Les administrateurs de la Coop de Pierreville me demandait comment c'était possible. Un solide lien de confiance s'est bâti au fil des années entre les contributeurs et la Fondation », explique René Bérubé. « Ils savent que dans le fond, les frais d'administration de la Fondation sont très faibles. Ils savent qu'à 98 %, leur argent est très bien investi. Ensuite, les contributeurs voient dans les journaux ce que la Fondation achète avec les fonds. »

Le fait qu'il y ait une seule activité de financement pour la Fondation médicale est apprécié des donateurs, selon M. Bérubé. « Nous sollicitons les gens une seule fois, ce qui leur permet souvent d'être plus généreux. »

« Chaque année, la Fondation permet de défrayer les coûts pour acquérir de l'équipement. Des défibrillateurs, des appareils pour enregistrer les signes vitaux, des appareils respiratoires, une génératrice pour assurer le fonctionnement de la clinique dans toutes les conditions », énumère le philanthrope.

« Une clinique bien équipée rend la pratique des médecins bien plus intéressante. Ça nous aide à attirer de jeunes médecins », conclut-il.

ÉDITIONS EN FORMAT PDF

CHRONIQUE LIVRES

BOTTIN AFFAIRES

PASSE-TEMPS