L'annonceur

RÉGIONAL

Investissement de 200 000 $ à la Coopérative de santé

Huit municipalités reviennent sur leur décision et accordent un appui financier à l'organisme pour 2018 et 2019.

Par François Beaudreau [24/03/2018]

La Coopérative de solidarité santé Shooner et Jauvin investit la somme de 200 000 dollars dans les locaux, situés sur la rue Maurault à Pierreville, pour des travaux d'aménagement et d'amélioration qui seront complétés le 1er avril prochain.

Le chantier de rénovation a débuté en novembre 2017 avec la première phase. Deux bureaux ont été aménagés; l'un partagé entre un psychologue et un travailleur social, l'autre pour accueillir un médecin.

« Une de nos préoccupations était d'avoir des bureaux insonorisés », indique la présidente du conseil d'administration de la Coopérative, Liette Benoît. « Il nous fallait avoir des bureaux qui répondent aux normes qu'on retrouve dans le milieu de la santé. »

La seconde phase des travaux, actuellement en cours, sera complétée le 1er avril 2018. Elle comporte notamment l'aménagement des espaces pour accueillir de nouveaux médecins avec l'ajout de quatre bureaux supplémentaires, de salles d'examen, une salle de prélèvement, une salle pour les urgences et des améliorations apportées aux salles de bain, adaptées aux besoin des personnes à mobilité réduite.

« Dans la foulée des travaux, la Coopérative renouvelle la majeure part des appareils médicaux sur place, à même son budget d'investissement », précise le directeur général.

Le coût des investissements est défrayé en partie par la municipalité de Pierreville et la caisse Desjardins de Nicolet, qui contribuent 50 000 dollars chacune. Pour compléter le financement, la Coopérative a l'intention de recueillir la somme de 100 000 dollars par le biais d'une fondation qu'elle a mise sur pied.

RETOUR DES MUNICIPALITÉS

Pour financer une partie de ses opérations courantes, la Coopérative pourra compter sur le retour de l'appui de huit municipalités – elles qui s'étaient retirées l'année dernière – ainsi que de la communauté d'Odanak, pendant les deux prochaines années. « Ça représente un apport financier d'environ 40 000 dollars en 2018 et en 2019, ce qui permet de diminuer de 30 dollars la cotisation des membres concernés », précise le directeur général.

Enfin, en ce qui concerne la dispense de services médicaux, les responsables de la Coopérative prendront part à une rencontre de travail, le 17 avril prochain, avec le Dr Richard Proulx et le Groupe de médecine de famille, le GMF, de Saint-Léonard-d'Aston.

ÉDITIONS EN FORMAT PDF

CHRONIQUE LIVRES

BOTTIN AFFAIRES

PASSE-TEMPS