L'annonceur

RÉGIONAL

Une place de choix aux artistes et à la musique

Au fil du temps, le Festival western de Notre-Dame-de-Pierreville se démarque par le choix des spectacles présentés aux public.

Par François Beaudreau [28/08/2018]

Accompagnés d'une solide équipe de soixante bénévoles, Steeve Desmarais et Mélanie Jutras, organisateurs du Festival western de Notre-Dame-de-Pierreville, mettent tout en oeuvre pour se préparer à accueillir les milliers de spectateurs qui viendront apprécier la trentaine de spectacles, du 30 août au 2 septembre prochain, sur le terrain des loisirs de Notre-Dame de Pierreville.

« Cette année, parmi les nouveautés, nous voulons illuminer le pont Ouellette. Nous aurons aussi des loges V.I.P. Nous sommes aussi en train de mettre au point la disposition des différents éléments sous les chapiteaux, comme la piste de danse, pour permettre d'accommoder les spectateurs autant que les gens qui aiment danser », explique Steeve Desmarais, en entrevue.

SPECTACLES ATTENDUS

Les artistes invités réservent d'autres belles surprises aux spectateurs. Mentionnons les Julie Fournier, Johnny Dessailliers, Rhéal Leblanc, Réjean et Chantal, entre autres, qui présentent leur nouvel album; le retour attendu sur scène de Karol-Ann King; la prestation de J.C. Harrisson et à la demande générale, le retour de Cayouche au Festival.

« Cayouche, c'est toujours un gros show. Nous sommes heureux de l'accueillir. C'est un artiste unique, c'est une surprise en soi, c'est une nouveauté en soi, même s'il est déjà venu. On sait qu'il va sûrement attirer beaucoup de monde », mentionne Steeve Desmarais.

Le spectacle de Cayouche aura lieu sous le grand chapiteau, samedi 1er septembre à 22h. Pour connaître l'horaire complet, consultez la publicité du festival dans cette section.

« Il ne faut rien manquer. Nous avons encore des surprises en réserve. Nous n'allons pas oublier d'inviter les gens pour l'an prochain. Ce sera la dixième édition. Nous y pensons déjà. Ça va être une belle fête », assure Steeve Desmarais.

UNE PLACE DE CHOIX AUX ARTISTES

Bien que le Festival western de Notre-Dame-de-Pierreville existe depuis bientôt neuf ans, ça fait plus longtemps – une vingtaine d'années – que Steeve Desmarais sillonne les festivals partout au Québec, en tant qu'auteur, compositeur et interprète, pour y présenter son répertoire.

« On finit par connaître le public avec ses goûts, ses attentes. Depuis le temps, je sais un peu ce que les gens veulent voir et entendre », explique l'artiste.

Pour le Festival western de Notre-Dame-de-Pierreville, qu'il organise entouré de son équipe, il a choisi de mettre l'emphase sur la qualité des spectacles présentés.

« Avec la carte des artistes que nous présentons au festival, année après année, c'est vraiment bon. Nous ne comptons pas sur autre chose que les artistes de talent pour attirer le monde. Nous n'avons pas de parade, de chevaux. C'est un choix que nous avons fait dès le commencement. C'est un festival dédié aux spectacles d'artistes. »

Steeve Desmarais mise également sur un créneau que lui et le public affectionnent dans le monde de la musique country.

« J'ai toujours un petit noyau acadien dans mon festival. On ne s'en cachera pas, ils font de la belle job. Ils sont bien aimés, ici au Québec. »

À chaque nouvelle édition du Festival western, il se fait un point d'honneur d'inviter des artistes acadiens de renom.

« Les spectateurs apprécient un artiste de la trempe d'un Hert Leblanc. Il est intéressant à entendre et à voir sur scène. Hert Leblanc sait captiver son auditoire. Ça vaut pour tous les artistes que nous invitons. Les gens reviennent année après année en plus grand nombre. C'est le plus beau des compliments. »

ÉDITIONS EN FORMAT PDF

CHRONIQUE LIVRES

BOTTIN AFFAIRES