L'annonceur

ÉLECTIONS 2018

Un local bondé pour le lancement de campagne de Sylvain Rochon

Présenté par Catherine Fournier comme un député qui s'est battu avec une énergie et une détermination incroyables pour sa région.

Communiqué MIS EN LIGNE LE [30/08/2018]

RICHELIEU - « Quelle campagne extraordinaire du Parti Québécois. Audacieuse, jeune, libre, inspirante! » lance Sylvain Rochon aux militants entassés dans son local électoral de la rue George, à Sorel-Tracy, devant lequel d'autres, presque aussi nombreux, tirent l'oreille de l'extérieur.

« Cet enthousiasme débordant, que l'on voit ici, ce soir, je l'ai vu chez Catherine dans Marie-Victorin, chez Jean-Francois dans Rosemont chez Véronique dans Joliette. Ce parti, que ses adversaires espéraient mort, n'aura, au contraire, jamais été aussi bon vivant » se réjouit Sylvain Rochon.

« S'il était possible de « radiographier » l'humeur du parti, celle du chef, de l'équipe, des militants, on aurait une radiographie qui ressemble à l'autobus de campagne » dit-il, amusé, observant que « partout où cet autobus s'arrête, le monde a envie de monter à bord, super heureux de le voir changer le paysage politique. » Ce qui remplit de confiance le candidat.

« Le monde a détesté l'austérité. D-é-t-e-s-t-é ! Les Québécois ont envie de se remettre à rêver, pas pour eux seuls, égoïstement, comme le croyait et l'encourageait la CAQ, mais collectivement, pour leur quartier, leur village, leur ville, leur région, leur pays. Ils savent bien que ces baisses d'impôts annoncées par la CAQ pour les séduire, ça ne remettra pas de l'argent dans leurs poches, qu'on s'apprête plutôt à dévaliser à nouveau leurs écoles, leurs hôpitaux ».

Présenté par Catherine Fournier comme un député qui s'est battu avec une énergie et une détermination incroyables pour sa région, Sylvain Rochon a invité tous ceux qui croient que notre santé, notre éducation, nos familles, nos emplois, faut s'en occuper ici, chez nous, et à tous ceux qui croient en une nation et en une région libres de décider pour elles et d'agir pour les siens; à tous ceux-là, donc, il les a invités à se joindre à sa campagne résolument richeloise et québécoise.

« Le Parti québécois est le mieux à même, localement et nationalement, de protéger nos acquis sociaux et de bâtir un Québec durable et prospère en vue d'en faire le pays qu'il mérite d'être. Seul le Parti québécois prône un État fort et responsable, capable de prendre soin de tout le monde, des gens de la classe moyenne comme des plus démunis, particulièrement frappés par les mesures d'austérité, la privatisation des services et la centralisation des décisions. « Avec vous, j'ai mené des batailles contre cette centralisation des pouvoirs qui nous empêche de décider de ce dont nous avons besoin. J'ai envie de continuer de me battre, de toutes mes forces, avec vous. »

Source : Justin Casavant

ÉDITIONS EN FORMAT PDF

CHRONIQUE LIVRES

BOTTIN AFFAIRES