L'annonceur

ÉLECTIONS 2018

Lucie Allard du Parti Québécois fait le bilan de sa campagne

Ce serait un grand privilège pour moi de représenter les citoyens de Nicolet-Bécancour à titre de première députée du comté, assure la candidate.

Communiqué MIS EN LIGNE LE [28/09/2018]

NICOLET-BÉCANCOUR - À trois jours du scrutin du 1er octobre prochain, la candidate du Parti québécois dans Nicolet-Bécancour, Lucie Allard dresse un bilan très positif de sa campagne.

« Je suis très fière de la campagne que j'ai menée avec mon équipe. Depuis mon investiture le 13 mai dernier, aucun effort n'a été ménagé pour aller à la rencontre des gens, des entreprises, des organismes et des municipalités. Ces visites m'ont permis de prendre la pleine mesure des enjeux de Nicolet-Bécancour ; ces enjeux sont de taille et ils ont malheureusement été négligés au profit de décisions trop centralisées. Les choix qui déterminent notre avenir sont faits actuellement sans une bonne lecture du terrain et des besoins des citoyens qui l'habitent » mentionne Lucie Allard.

Celle-ci affirme que lors de ses nombreuses rencontres, en particulier avec les conseils municipaux, elle a réalisé à quel point les décideurs locaux avaient besoin d'autonomie, de latitude et de souplesse dans l'application des politiques des différents ministères. À plusieurs reprises, le problème du soutien aux entreprises et aux organismes communautaires a aussi été soulevé.

« Les régions du Québec, dont Nicolet-Bécancour, ont été abandonnées. Les lieux de décisions, comme dans le domaine de la santé, les organismes régionaux de développement, les directions régionales ont été transférés ou abolis. Mes engagements sont clairs : en santé, en éducation, en agriculture, pour les entreprises et pour les élus municipaux, il est primordial de rapprocher les décisions des citoyens et de faire preuve de souplesse dans l'application des règles qui encadrent notre développement. Prendre soin de notre monde, leur faire confiance et travailler en équipe, avoir une vision commune du développement de Nicolet-Bécancour, voilà comment je travaillerai » affirme Lucie Allard.

Également, à la suite de ses nombreuses rencontres citoyennes, la candidate a pu constater que les gens sont fatigués d'une certaine manière de faire la politique. « Les citoyens et citoyennes peuvent avoir confiance, je serai la députée de toute la circonscription et je serai disponible pour toute personne qui me contactera. Être élue, c'est un honneur qu'il faut assumer avec dignité et transparence, je suis fébrile à l'idée d'être votre députée », ajoute Mme Allard.

La candidate péquiste, qui possède une formation en administration et en sciences politiques et qui dirige actuellement le CPE Chez-moi Chez-toi (35 employés), estime qu'elle est prête à relever le défi : « Ce serait un grand privilège pour moi de représenter les citoyens de Nicolet-Bécancour à titre de première députée du comté et dès le 2 octobre, je mettrai toute mon énergie à réaliser les engagements pris pendant la campagne électorale. Je tiens à remercier tous les gens qui m'ont accueilli si chaleureusement pendant la campagne ainsi que mon équipe et tous les bénévoles qui se sont impliqués depuis 40 jours. Nous avons vécu une expérience formidable et ce n'est qu'un début ! » a conclu Lucie Allard.

Source : Jérôme Gagnon

ÉDITIONS EN FORMAT PDF

CHRONIQUE LIVRES

BOTTIN AFFAIRES