L'annonceur

POLITIQUE

Donald Martel devient un des adjoints parlementaires du premier ministre

Les députés Jean-Bernard Émond et Sébastien Schneeberger obtiennent également des responsabilités dans la foulée des nominations.

MartelDonald Martel accède au poste d'adjoint parlementaire du premier ministre pour les volets Projet Saint-Laurent et zones d'innovation.
PHOTO FRANÇOIS BEAUDREAU

Par François Beaudreau [08/11/2018]

Le député de Nicolet-Bécancour, Donald Martel, se voit confié un poste d'importance avec sa nomination à titre d'adjoint parlementaire du premier ministre pour les volets Projet Saint-Laurent et zones d'innovation.

Cette annonce survient le 8 novembre 2018 alors que le premier ministre du Québec, François Legault, fait connaître les nouvelles nominations des adjoints adjointes parlementaires qui soutiendront les ministres du gouvernement dans la réalisation de leurs mandats respectifs.

« Je suis conscient que ce projet est une des grandes priorités du premier ministre et je suis à la fois emballé et flatté qu'il m'ait choisi comme adjoint parlementaire pour l'appuyer dans cette entreprise », affirme le député quant à la perspective d'épauler le premier ministre pour le projet Saint-Laurent.

Au sujet des zones d'innovation, Donald Martel assure qu'il verra à ce que sa région tire son épingle du jeu dans le déploiement de ce plan. « Nous avons d'excellentes maisons d'enseignement, une main-d'oeuvre qualifiée et modifiée, des entrepreneurs motivés, des infrastructures de haut niveau, comme le parc industriel de Bécancour, et notre région est accueillante à tous points de vue, autant par son environnement de qualité que par la chaleur et l'hospitalité de ses citoyens. J'entends donc mettre en valeur les avantages de ma région et l'accès au conseil exécutif constituera un atout de taille en ce sens », assure le député de Nicolet-Bécancour.

Le député du comté voisin de Richelieu, Jean-Bernard Émond, agira à titre d'adjoint parlementaire du ministre de l'Éducation et de l'Enseignement supérieur pour le volet formation professionnelle. « Pour moi, la formation professionnelle est un domaine qui me touche beaucoup. J'y ai oeuvré pendant cinq (5) ans en plus d'avoir, à l'époque, collaboré avec le ministère de l'Éducation pour la refonte du programme que j'enseignais », précise le député.

Notons que le député de Drummond-Bois-Francs, Sébastien Schneeberger, obtient lui-aussi une nomination. Il accède au poste de leader adjoint. Il assistera le leader du gouvernement qui a notamment la responsabilité de l'ordre du jour des travaux de l'Assemblée nationale.

ÉDITIONS EN FORMAT PDF

CHRONIQUE LIVRES

BOTTIN AFFAIRES