L'annonceur

RÉGIONAL

Nouvelle avenue de financement pour le communautaire

Des obligations communautaires pour combler les besoins en capitaux des entreprises d'économie sociale.

CommunautaireChantal Tardif, directrice générale du Pôle d'économie sociale du Centre-du-Québec, Bernard Brochu, directeur général du Centre des Arts populaires de Nicolet, André Nadeau, président du conseil d'administration du Centre l'Assomption de St-Léonard d'Aston, Charles Gagnon, agent de développement au Chantier de l'économie sociale et Vanessa Sorin, chargée de projet à Territoires innovants en économie sociale et solidaire, le TIESS.
PHOTO GRACIEUSETÉ

Par François Beaudreau [30/11/2018]

Deux entreprises d'économie sociale de la région de Nicolet-Yamaska annoncent qu'elles vont émettre des obligations communautaires à compter du 1er janvier prochain afin d'obtenir les capitaux nécessaires à leur projet.

Les obligations communautaires sont des titres de créances émis par des organismes à but non lucratif.

D'une part, le Centre des Arts populaires de Nicolet fera une émission de 40 obligations d'une valeur nominale de 500$ et portant un taux d'intérêt annuel de 4%. Cette entreprise d'économie sociale gère un grand centre communautaire et culturel, fondé en 2008. Elle offre une multitude d'activités à la population. L'entreprise souhaite ainsi amasser un fonds de soutien au développement de ses activités. « En générant un total de 20 000$, cette émission fournira au Centre la liquidité nécessaire à l'organisation de ses activités régulières tout en facilitant le développement de nouvelles! », explique le directeur général, Bernard Brochu.

D'autre part, le Centre de l'Assomption de Saint-Léonard-d'Aston, une résidence pour personnes âgées, lancera à compter du 1er janvier 2019, une série d'obligations communautaires de 100$, 200$, 500$ et 1 000$, sur une période de quatre ans, sans intérêts, pour un objectif total de 75 000$. Selon le président du conseil d'administration du Centre de l'Assomption, André Nadeau, la résidence fait face à plusieurs défis afin d'assurer une réponse aux besoins des personnes vieillissantes. « Nous faisons donc appel à la générosité des gens pour l'amélioration de l'unité prothétique et locative », indique M. Nadeau.

Rappelons le Centre de l'Assomption a déjà utilisé cet outil de financement avec une première émission d'obligations communautaires en 2012, pour un montant total de 31 000$.

Dans leur démarche de financement, ces deux organismes sont accompagnés par le Pôle d'économie sociale du Centre-du-Québec, un regroupement d'entreprises et d'acteurs de soutien, voués à maximiser la contribution de l'économie sociale au développement des collectivités. « À terme, le Pôle sera répondant pour la région du Centre-du-Québec auprès des entreprises d'économie sociale, sous forme d'OBNL, qui voudront émettre des obligations communautaires et recevoir un accompagnement », précise Chantal Tardif, directrice générale du Pôle.

Les personnes qui souhaitent obtenir plus d'information peuvent communiquer avec Bernard Brochu, directeur général du Centre des Arts populaires de Nicolet au 819 293-4646 ou avec André Nadeau, président du conseil du Centre de l'Assomption au numéro 819 399-3230.

ÉDITIONS EN FORMAT PDF

CHRONIQUE LIVRES

BOTTIN AFFAIRES