L'annonceur

RÉGIONAL

Beaucoup plus que des mots

Alpha-Nicolet souligne la Semaine de l'alphabétisation populaire.

Par François Beaudreau [10/04/2019]

Plusieurs partenaires, amis et invités d'Alpha-Nicolet, un organisme d'alphabétisation populaire, se sont réunis au Théâtre Belcourt le 1er avril dernier afin d'échanger à propos de leur démarche, dans le cadre de la quatrième édition de la Semaine de l'alphabétisation populaire.

« Ce n'est pas n'importe quel chemin de vie que les gens présents ont dressé aujourd'hui, c'est LEUR chemin de vie », commente Louise Dépeault, participante et présidente d'Alpha-Nicolet.

« Voir et écouter des personnes peu alphabétisées démontrer de manière originale les résultats de leur cheminement, et ce qu'Alpha-Nicolet leur permet de réaliser, est quelque chose de pertinent », mentionne Marie-France Gauthier, agente de développement pour l'organisme d'alphabétisation populaire.

Cette activité a notamment permis au groupe de participants de démontrer qu'il existe des ressemblances entre les différents parcours de vie, incluant ceux des personnes peu alphabétisées. « De fait, les activités d'alphabétisation populaire réalisées à Alpha-Nicolet conviennent peut-être à un voisin ou à un proche », souligne l'agente de développement.

Alpha-Nicolet accompagne des adultes dans leur démarche d'alphabétisation depuis près de trente-cinq ans dans la grande région de Nicolet.

« Alpha-Nicolet est à la fois un milieu d'apprentissage et un milieu de vie. L'approche développée à l'organisme permet aux adultes de retrouver la confiance en eux nécessaire à la réussite de leur démarche », précise Marie-France Gauthier. « Les activités réalisées contribuent au bout du compte à l'amélioration de leurs conditions de vie et à l'exercice de leurs droits dont le droit de s'alphabétiser et, de faire leur chemin. »

Au Québec, plus d'un million d'adultes âgés de 16 à 65 ans ont de grandes difficultés avec la lecture, l'écriture et le calcul. « Les groupes d'alphabétisation populaire font assurément partie de la solution pour mieux lutter contre l'analphabétisme au Québec », explique Christian Pelletier, coordonnateur du Regroupement des groupes populaires en alphabétisation du Québec, le RGPAQ.

La Semaine de l'alphabétisation populaire, organisée par le RGPAQ et ses 75 organismes membres, avait lieu du 1er au 5 avril 2019.

ÉDITIONS EN FORMAT PDF

CHRONIQUE LIVRES

BOTTIN AFFAIRES