L'annonceur

RÉGIONAL

On s'en prend sournoisement à la population de notre région, dénonce Serge Péloquin

Le maire de Sorel-Tracy fait une sortie en règle contre la direction générale du CISSS Montérégie-Est.

Par François Beaudreau [17/05/2019]

Fort de l'appui des élus de la MRC de Pierre-de Saurel, le maire de Sorel-Tracy, Serge Péloquin, lance un appel à la mobilisation pour une plus grande équité en matière d'accès local aux soins de santé.

« On s'en prend ainsi sournoisement à la population de notre région pour la priver d'un accès équitable à des soins de santé », accuse-t-il, lors d'un point de presse, 15 mai dernier dans la salle du conseil de l'hôtel de ville de Sorel-Tracy.

Le maire s'en prend à la direction générale du CISSS Montérégie-Est, relatant que la fusion des hôpitaux Pierre-Boucher, Honoré-Mercier et Hôtel-Dieu de Sorel, qui remonte en 2015, s'est traduite par un effritement des ressources, des équipements et des spécialités médicales à Sorel-Tracy.

« Tout semble orchestré pour consolider les ressources, tant techniques que médicales, vers Longueuil et Saint-Hyacinthe. »

Serge Péloquin reproche à la direction générale du CISSS Montérégie-Est de faire obstruction au recrutement et à l'embauche de médecins spécialistes en empêchant l'Hôtel-Dieu de Sorel d'obtenir les équipements nécessaires; en rendant difficiles les conditions de travail et de pratique afin de les inciter à quitter Sorel-Tracy et à se trouver du travail ailleurs; en se gardant la décision finale sur l'embauche afin de décourager les médecins spécialistes, même ceux qui auraient signifié leur intention de venir pratiquer à Sorel-Tracy.

« Quand on se fait dire qu'on ne veut pas obliger les médecins à aller à Sorel-Tracy, ce qui est contraire à ce que la loi exige; qu'on nous promet des ressources dans des postes décisionnels, pour découvrir lors des annonces d'embauche que ces postes servent plutôt à faciliter la fluidité vers Saint-Hyacinthe et Longueuil, on se sent floués. »

Le maire de Sorel-Tracy mentionne qu'une lettre sera envoyée à la direction générale et aux membres du conseil d'administration du CISSS Montérégie-Est pour réclamer la prise en compte du contexte géographique et du profil sociodémographique de la région dans les prises de décisions, exiger une gouvernance locale décisionnelle pour le recrutement des médecins et demander un appareil IRM pour l'hôpital.

ÉDITIONS EN FORMAT PDF

CHRONIQUE LIVRES

BOTTIN AFFAIRES