L'annonceur

RÉGIONAL

Plongés dans l'obscurité

Le Centre-du-Québec durement touché par les pannes d'électricité causées par la tempête automnale.

PanneUne trentaine de lits de camp sont déployés au centre communautaire de Pierreville, suite à une entente entre la municipalité de l'endroit et celle de Saint-François-du-Lac.
PHOTO FRANÇOIS BEAUDREAU

Par François Beaudreau [04/11/2019]

La situation continue de s'améliorer dans le Bas-Saint-François et les environs alors que les équipes d'Hydro-Québec sont à pied d'oeuvre pour rétablir le service, interrompu à plusieurs endroits suite aux fortes bourrasques qui ont balayé le Québec, le 1er novembre dernier. La région du Centre-du-Québec est l'une des plus touchées par les pannes qui ont durement affecté le réseau électrique, causées par les vents violents.

Dans la matinée du 4 novembre, plusieurs foyers sont encore privés d'électricité. Selon les informations diffusées sur le site Internet de la société d'État, 9 767 clients dans la région centricoise étaient sans électricité, dont 2 668 sur le territoire de la MRC de Nicolet-Yamaska ainsi que 258 à Odanak.

Plusieurs communautés ont mis en branle des mesures pour assurer la sécurité des citoyens, notamment en offrant les lieux d'hébergement.

Une trentaine de lits de camp sont déployés au centre communautaire de Pierreville, suite à une entente entre la municipalité de l'endroit et celle de Saint-François-du-Lac. Les citoyens peuvent s'y rendre pour se réchauffer, dormir, prendre un bon café ou recharger leur téléphone mobile.

Le centre communautaire d'Odanak et l'hôtel de ville de Nicolet font de même. Notons qu'en raison de la panne prolongée, la Ville de Nicolet annonce qu'elle doit défaire la glace de l'aréna Pierre-Provencher.

ÉCOLES FERMÉES

Du côté de la Commission scolaire de la Riveraine, les autorités ont pris la décision de fermer toutes les écoles, des centres et des services de garde sur son territoire, pour la journée du 4 novembre, alors qu'une dizaine d'écoles étaient encore privées d'électricité.

APPEL À LA PRUDENCE

Pour cette seule fin de semaine, onze personnes intoxiquées au monoxyde de carbone —  dont dix mettant en cause l'utilisation inadéquate d'une génératrice — ont été signalées au Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec, le CIUSS MCQ. Le Centre rappelle d'ailleurs qu'il ne faut jamais utiliser d'appareils fonctionnant au gaz (cuisinière, chaufferette, barbecue) dans le but de chauffer l'intérieur du domicile. De même, les génératrices doivent être installées à l'extérieur de la maison ou du garage, le plus loin possible des portes et des fenêtres. On recommande aussi d'installer un avertisseur de monoxyde de carbone dans la maison.

PanneLes dirigeants du Dépan-express de Pierreville ont posé un geste de solidarité en offrant le café gratuitement aux passants, le 3 novembre dernier. En matinée, au moment de la photo, ils avaient déjà servi 400 tasses.
PHOTO FRANÇOIS BEAUDREAU
PannePendant que plusieurs foyers étaient privés d'électricité, le centre communautaire d'Odanak accueillait les membres de la communauté.
PHOTO THERESA WATSO

ÉDITIONS EN FORMAT PDF

CHRONIQUE LIVRES

BOTTIN AFFAIRES