L'annonceur

RÉGIONAL

La Ferme des Ormes compte dans son équipe deux complices passionnées

Portrait d'une entreprise familiale de Pierreville qui a le vent dans les voiles.

FermeStéphane Bourque, Michèle Bourque, Michel Deschenes, Josée Lanoie et Jean Bourque.
PHOTO GRACIEUSETÉ

Par Émilie Poirier [12/11/2020]

La Ferme des Ormes est une entreprise familiale en affaires depuis 1967. 5 associés, 3 frères et sœurs et 2 conjoints mènent la barque ensemble depuis 1997, entourés de leurs 10 enfants. Pleins feux sur une entreprise qui a le vent dans les voiles !

Cet automne, ils ont eu bien du succès avec leur auto-cueillette de petits fruits (fraises, framboises, bleuets) et de citrouille. En plein confinement, le mois d'octobre ne regorgeait pas d'activités pour les familles. Ils ont donc organisé leur endroit pour pouvoir accueillir les visiteurs dans le respect des mesures sanitaires (distanciation, désinfection, etc.), en plus d'ouvrir les portes pour trois fins de semaine (au lieu de deux). Les gens sont venus de loin pour profiter de cette belle activité extérieure. Sur place, ils ont aussi pu se procurer des tartes, des pâtés et même des fruits et légumes.

En effet, depuis 1997 la cuisine artisanale sur place permet de cuisiner des aliments transformés, d'utiliser les surplus et de confectionner des plats avec les fruits et légumes qui y poussent. L'agrandissement qui a eu lieu il y a 2 ans permet un encore plus grand volume de production, afin de répondre à la demande croissante de produits transformés de qualité.

Comme ils vendent au détail dans plusieurs endroits (sur place, au marché public de Drummondville, au marché Godefroy, etc.), ils doivent assurer une culture d'une certaine envergure.

Cette année, la pandémie de COVID-19 a compliqué leur organisation saisonnière. En effet, chaque année, ils engagent des travailleurs étrangers. Ces derniers sont toutefois arrivés avec 2 à 3 semaines de retard, auxquelles ils ont dû ajouter une quarantaine de deux semaines. Ce sont donc les membres de la famille qui ont dû mettre les bouchées doubles pour arriver à accomplir le travail dans les temps !

Une telle entreprise familiale, avec autant de membres d'une même famille impliqués, doit avoir une recette pour conserver l'harmonie. Josée mentionne que les éléments clés de leur succès sont la communication, le respect et l'entente. Ils sont en affaires ensemble depuis 23 ans et connaissent un beau succès... la relève se cache peut-être même parmi leurs enfants ! À suivre...

« Je crois que Josée et moi formons une équipe féminine extraordinaire, l'on se complète à merveille et l'on est vraiment connectées l'une à l'autre. Petite anecdote, il nous arrive souvent d'avoir la réponse à une question qui nous est posée de façon synchronisée à la seconde, nos pensées se rejoignent vraiment. On se partage souvent nos idées et on évolue ensemble dans le respect et l'harmonie », souligne pour sa part Michèle Bourque.

Lors de votre prochaine visite de la région, pensez à ajouter à votre circuit une visite à la ferme des Ormes ! Vous ne serez pas déçus. Ils sont ouverts de la fête des mères à l'Halloween, et offrent une panoplie de produits intéressants; légumes, fines herbes, vivaces, grande production de fruits et légumes (fraises, framboises, bleuets, citrouille, maïs, tomates, etc.).

ÉDITIONS EN FORMAT PDF

CHRONIQUE LIVRES

BOTTIN AFFAIRES