L'annonceur

RÉGIONAL

Un retour aux sources pour Marielle Gamelin

Apporter un peu de bonheur dans la vie de ces gens qu'on qualifie de « bâtisseurs ».

MarielleMarielle Gamelin. PHOTO JOCELYNE HAMEL

Par Alain Dubois [18/03/2021]

Pas plus loin que la semaine dernière se tenait une Journée nationale de commémoration pour la COVID-19. Comme on le sait tous, ce sont principalement nos aînés qui en auront été les victimes et ce sont sans aucun doute que les établissements réunissant de nombreuses personnes en perte d'autonomie furent le plus durement frappés. Des enquêtes tenteront de faire la lumière sur les causes qui ont menées à un tel gâchis, mais une constatation est déjà bien connue et il faudra repenser la façon qu'on s'occupera des personnes les plus vulnérables dans le futur.

Pour Marielle Gamelin, c'est en quelques sorte un retour aux sources. Ayant débuté sa carrière en évoluant pendant une quinzaine d'années dans le réseau de la santé comme infirmière auxiliaire au Foyer de Nicolet puis comme préposée aux bénéficiaires au Foyer Lucien-Shooner à Pierreville, elle décide de mettre sur pied son propre commerce de tissus au coin des rues Georges et Rousseau à Pierreville. La boutique est un beau succès et grâce à un service à la clientèle hors pair, elle se voit offrir l'opportunité d'y tenir un comptoir-dépôt pour les commandes par catalogue de la compagnie Sears... on est bien avant les téléphones intelligents et la livraison à la porte comme c'est maintenant coutume.

Au tournant de la cinquantaine, des problèmes de santé forcent Marielle à vendre sa boutique pour se soigner et reprendre des forces. Quelques années plus tard, elle reprend le boulot, cette fois chez Postes Canada, et servira la clientèle dans pas moins de 18 bureaux de poste sur une période de 5 ans dans un rayon de 50 kilomètres.

Toutefois l'heure de la retraite arrive et elle tire un trait sur cette fonction qu'elle a particulièrement appréciée. Les quelques mois qui suivront seront quelque peu ennuyeux, surtout pour une personne qui a toujours occupé des emplois de service au public. C'est le début des restrictions causées par la pandémie.

Peu avant que le gouvernement Legault lance son programme d'embauche pour pallier au manque de personnel dans les hôpitaux de centre d'hébergement pour personnes âgées, Marielle reçoit un appel du CIUSS Mauricie - Centre-du-Québec pour lui demander si elle serait intéressée à prêter un coup de main. On cherche des personnes pour prodiguer des soins, ou plutôt de l'aide, dans le cadre d'un programme de soutien à domicile.

Le SAPA, ou programme de Soutien à l'Autonomie des Personnes Âgées, existe dans toutes les régions administratives du Québec et il est vraiment méconnu. Bien des gens profitent des services de différents organismes communautaires qui, avec leurs bénévoles, accomplissent de petits miracles. Toutefois, en consultant le site SAPA de votre région, vous y trouverez une mine d'informations qui vous aidera dans vos démarches pour aider vos proches qui peuvent recevoir des services adaptés à leur condition. Ces services sont évolutifs puisqu'un suivi est fait périodiquement, et vont d'une présence occasionnelle d'une personne qui pourra aider dans les différentes tâches qui deviennent difficiles lorsqu'on perd tranquillement de ses forces ou de sa mobilité, jusqu'aux soins à domicile lorsque besoin est ou encore suite à une hospitalisation.

Pour Marielle, cette occasion de se rendre encore utile est plus que bienvenue. Mais elle se rend toutefois compte que ce service du gouvernement du Québec reste encore trop peu connu auprès de la population, autant pour les bénéficiaires et leurs proches que pour ceux et celles qui désirent apporter un peu de bonheur dans la vie de ces gens qu'on qualifie de « bâtisseurs » et qui méritent mieux que de se retrouver dans des maisons de retraite, aussi accueillantes et animées soient-elles. Et comme on l'a entendu à plusieurs reprises durant la dernière année, ce que ces gens d'un certain âge ont à nous apprendre est inestimable.

Vous pouvez contacter votre CLSC local pour plus d'informations sur les services à recevoir ou à offrir.

ÉDITIONS EN FORMAT PDF

CHRONIQUE LIVRES

BOTTIN AFFAIRES