L'annonceur

RÉGIONAL

Mobilisation contre un projet pétrolier

La Coalition Odanak opposée à l'initiative de Original Traders Energy.

WatsoJacques T. Watso, à gauche, en compagnie de sympathisants de la Coalition Odanak, lors d'un point de presse.
PHOTO JOCELYNE HAMEL

Par Jocelyne Hamel [17/10/2021]

Plusieurs membres de la communauté Abénakise d'Odanak se sont mobilisés pour former la Coalition Odanak afin de s'opposer au projet pétrolier de l'entreprise mohawk Original Traders Energy.

Le projet consiste en la construction et l'exploitation sur le territoire d'Odanak d'un centre de mélange de produits chimiques et pétroliers dans de l'essence destinée à être vendue à des détaillants des Premières Nations. Le projet permettrait la création de 18 emplois ainsi que le versement d'une redevance annuelle évaluée à 750 000 $.

La majorité des membres du Conseil des Abénakis d'Odanak s'est montrée favorable au projet, lors de l'assemblée générale annuelle du 22 septembre 2021.

Le conseiller Jacques T. Watso, quant à lui, s'y oppose. « Un tel projet va à l'encontre des valeurs de la Nation Abénakise d'Odanak », a déclaré le conseiller et porte-parole de la Coalition Odanak, lors d'un point de presse, le 6 octobre dernier.

De plus, M. Watso estime que le projet entraînerait une forte augmentation du trafic lourd pour faire transiter un volume annuel de quelque 300 millions de litres par camion-citerne, ce qui accroitrait l'achalandage sur la route 132.

« Or, le taux de chômage est présentement très bas à Odanak, par ailleurs l'une des communautés les mieux administrées au Canada, avec une excellente santé financière », souligne le conseiller, qui ajoute que le terrain visé, pour implanter le projet, avoisine le Collège Kiuna, seul et unique centre d'études collégiales des Premières Nations au Québec.

Le 9 octobre 2021, à l'invitation de la Coalition, environ 300 personnes se sont rassemblées, à Odanak, pour manifester contre le projet. Plusieurs représentants de groupes de pression pour la cause environnementale y participaient.

En terminant, à la prochaine séance du Conseil des Abénakis d'Odanak, prévue le 18 octobre prochain, Jacques T. Watso veut soumettre une proposition pour mettre fin au projet.

ÉDITIONS EN FORMAT PDF

CHRONIQUE LIVRES

BOTTIN AFFAIRES