L'annonceur

LA TRIBUNE LIBRE

Mise au point

À mon avis, ce complexe funéraire serait une continuité au patrimoine dans cet espace jadis « sacré ».

Par Bertrand Allard [25/05/2016]

À l'assemblée du conseil municipal de mars, le maire André Descôteaux annonçait que le projet de Coop de santé était terminé.

J'appuyais le projet de Coop de santé; il était louable et très intéressant pour notre municipalité.

Mais, après l'avortement de celui-ci, pour toutes les raisons que l'on connaît, il faut passer à autre chose ...

Au début d'avril, j'ai rencontré le directeur du Salon Yves Houle et lui ai annoncé que le terrain de l'église devenait vacant. Il a accueilli la nouvelle avec intérêt.

Considérant que l'implantation d'un complexe funéraire régional chez nous serait rentable pour la municipalité et rassembleur pour la région,

Considérant que l'église a toujours été un lieu de rassemblement et qu'au début de la paroisse il y avait un cimetière à ses côtés,

À mon avis, ce complexe funéraire serait une continuité au patrimoine dans cet espace jadis « sacré ».

Je souhaite que les quelques personnes concernées par le changement au règlement de zonage ne s'objectent pas à cet important projet.

Je crois sincèrement que la municipalité ne peut pas se permettre de laisser passer ce projet; il faut l'appuyer à l'unanimité.

En plus, en vendant le terrain, la municipalité évite des frais d'aménagement et d'entretien; ce qui ajoute à la rentabilité de la transaction.

Bertrand Allard, président
Section Pierreville-Centre
Société Saint-Jean-Baptiste du Centre-du-Québec

ÉDITIONS EN FORMAT PDF

BOTTIN AFFAIRES

PASSE-TEMPS