L'annonceur

RÉGIONAL

Nouvel écocentre à Odanak

Un nouveau service également accessible aux municipalités de Saint-Elphège, Saint-François-du-Lac et Pierreville.

Par François Beaudreau [23/05/2019]

Le Conseil des Abénakis d'Odanak et son Bureau Environnement et Terre annoncent la construction d'un tout nouvel écocentre au sein de leur communauté. Les travaux sont en cours dans les nouvelles installations qui seront également mises à la disposition des municipalités de Saint-Elphège, Saint-François-du-Lac et Pierreville. Près de 5 000 personnes pourront bénéficier de ce nouveau service dès juillet prochain.

« Nous voulons travailler ensemble, avec les municipalités qui nous entourent, pour des projets qui sont porteurs de développement », a commenté chef du Conseil des Abénakis d'Odanak, Rick O'Bomsawin, en entrevue, le 21 mai dernier.

Situé sur le même site que l'ancien dépotoir d'Odanak, le projet est l'aboutissement des efforts environnementaux déployés depuis la fermeture, il y a près de trente ans, du plus gros dépotoir clandestin de la région. « En effet, l'implantation d'une telle infrastructure représente un avancement significatif pour la gestion des matières résiduelles dans le secteur puisque l'accès aux écocentres situés à proximité (Drummondville et Pierre-de-Saurel) est une alternative peu envisageable », note Joannie Rancourt, agente de communication pour le Grand Conseil de la Nation Waban-Aki.

« Tous les efforts, grands ou petits, nous permettent d'honorer nos rôles et responsabilités en tant que gardiens de cette terre. De plus, nous croyons que la collaboration avec les municipalités voisines renforce l'impact positif que cette initiative de recyclage aura sur nos terres », souligne le chef O'Bomsawin. Un avis que partage le maire de la municipalité de Saint-François-du-Lac, Pascal Théroux qui se dit fier d'avoir une bonne collaboration avec la communauté d'Odanak puisque « celle-ci a contribué à combler un besoin urgent, soit l'élimination adéquate de diverses matières, à un coût raisonnable et accessible à proximité de notre territoire ».

Le projet, dont le coût est évalué à 600 000 dollars, est réalisé grâce au financement de Services aux Autochtones Canada. « Félicitations aux Abénakis d'Odanak pour ce projet écoresponsable et rassembleur. Le gouvernement du Canada est fier d'appuyer cette initiative qui contribuera à la prospérité et à l'autonomie des résidents de la communauté et des municipalités avoisinantes », se réjouit Seamus O'Regan, ministre des Services aux Autochtones.

ÉDITIONS EN FORMAT PDF

CHRONIQUE LIVRES

BOTTIN AFFAIRES